top of page

La Tuberculose

Dernière mise à jour : 21 mai

Le Congo est confronté à un défi de taille avec la tuberculose, une maladie infectieuse et hautement contagieuse qui persiste et progresse dans le pays. En 2022, selon le Dr Michel Kaswa Kayomo, Directeur du Programme National de Lutte contre la Tuberculose (PNLT) en République démocratique du Congo, 244 000 cas de tuberculose ont été diagnostiqués, ce qui représente une augmentation de 30 000 cas par rapport à 2021. Ces chiffres révèlent une situation inquiétante et soulignent l'urgence d'interventions efficaces pour endiguer cette épidémie meurtrière.



la tuberculose


Qu’est-ce que la tuberculose ?


La tuberculose est une maladie infectieuse majeure qui persiste comme un défi de santé publique au Congo. Cet article offre un aperçu détaillé de la nature de la tuberculose, de ses modes de transmission et de son impact sur la population congolaise.


Définition de la tuberculose


La tuberculose est une infection bactérienne, hautement contagieuse, causée par Mycobacterium tuberculosis.


Il existe trois types de tuberculose :


  • La tuberculose pulmonaire (ou phtisie) reste localisée dans les poumons, représente la forme la plus souvent rencontrée.

  • La tuberculose extra pulmonaire, plus rare, atteint d’autre parties du corps telles que les os, les reins, les ganglions lymphatique, les méninges ou encore le système nerveux central.

  • La tuberculose disséminée ou miliaire, dans ce cas, les bactéries se répandent par le système sanguin et attaquent l’ensemble de l’organisme.

Quels sont les symptômes de la tuberculose ?


Les personnes porteuses d'une infection tuberculeuse latente, c’est-à-dire environ 90 % des cas, ne ressentent aucun symptôme et ne sont pas contagieux. Les 10 % restant vont développer réellement la maladie et en présenter les signes, avec un risque accru chez les bébés et les enfants.


Certains facteurs augmentent le risque de contracter la tuberculose, notamment le diabète, un système immunitaire affaibli (par le VIH ou le sida), la malnutrition et la consommation de tabac.


Les symptômes courants de la tuberculose comprennent :


  • une toux qui dure longtemps et parfois accompagnée de sang ;

  • des douleurs dans la poitrine ;

  • une grande fatigue ;

  • une perte de poids ;

  • de la fièvre ;

  • une transpiration la nuit.

Le dépistage de la tuberculose repose sur des analyses permettant de détecter le germe responsable à partir d'échantillons, via un examen microscopique, une mise en culture ou un test d'amplification génique. Des examens complémentaires, tels que les radiographies et les scanners, sont également utilisés pour identifier les lésions causées par la maladie.


Comment se transmet la tuberculose ?


La tuberculose n’est contagieuse que lorsqu'elle affecte les poumons, et un individu non traité peut potentiellement contaminer entre 10 à 15 personnes par an.


Le bacille de Koch, responsable de la maladie, est capable de survivre pendant plusieurs semaines. Il se propage d'une personne à une autre par l'air expiré lors de la toux ou des éternuements et à travers les crachats.


Lorsqu'un patient suit un traitement approprié, il cesse de transmettre la maladie à son entourage. Cependant, il est important de maintenir la vigilance, car la période de contagion persiste généralement de une à trois semaines après le début du traitement.


Comment est-ce qu’on traite la tuberculose ?


Le traitement contre la tuberculose nécessite la prise quotidienne d'antibiotiques pendant une période minimale de 3 à 6 mois, combinant plusieurs médicaments parmi lesquels figurent l'isoniazide, la rifampicine, la pyrazinamide et l'éthambutol.


Le respect rigoureux de ce traitement est essentiel pour atteindre la guérison. Il est impératif de prendre régulièrement les médicaments pendant toute la durée prescrite et de ne jamais interrompre le traitement seul.


En cas de non-respect des prescriptions, le bacille de Koch peut développer une résistance aux antibiotiques, réduisant ainsi leur efficacité.


Tuberculose : quelle est la situation au Congo ?


La maladie gagne du terrain de manière préoccupante au Congo-Brazzaville, le plaçant parmi les 10 pays les plus touchés par la tuberculose au niveau mondial, d'après les données de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).


Selon les données récentes du Programme National de Lutte contre la Tuberculose, le pays enregistre 379 cas positifs pour 1 000 habitants, avec 11 000 cas détectés sur une population de 13 000 habitants, atteignant ainsi un taux de détection remarquable de 94 %. Cette situation souligne l'ampleur du défi posé par la tuberculose au Congo.


Il est important de noter que le continent africain présente le deuxième taux de prévalence de la tuberculose le plus élevé au monde, juste après l'Asie du sud-est. Cette réalité souligne la nécessité urgente de mesures concertées, tant au niveau national qu'international, pour faire face à cette épidémie dévastatrice et réduire son impact sur la santé publique congolaise.


Quelles sont les actions entreprises pour éliminer la tuberculose au Congo ?


Le 24 mars de chaque année est consacré à la célébration de la Journée Mondiale de Lutte contre la Tuberculose. Pour l’année 2023, le thème international était "Oui, nous pouvons mettre fin à la tuberculose', repris au Congo sous la forme de " Oui, ensemble, nous pouvons mettre fin à la tuberculose en RDC", soulignant la volonté du gouvernement d’éradiquer définitivement cette maladie du territoire congolais.


Ces dernières années, la gratuité des soins et des examens de détection a été mise en place pour minimiser les coûts élevés associés à la prise en charge des malades, notamment dans les centres antituberculeux de Brazzaville et de Pointe-Noire. Ces centres ont bénéficié de l'acquisition d'automates de biochimie et d'hématologie, améliorant ainsi le suivi des patients et réduisant les obstacles financiers à l'accès aux soins.


Pour le diagnostic de la tuberculose, un moyen essentiel est l'examen bactériologique des crachats des personnes atteintes. L'introduction du test de diagnostic rapide GeneXpert, financé par le Fonds Mondial avec le soutien de l'OMS, a considérablement renforcé les capacités de diagnostic. Les machines GeneXpert permettent d'analyser 72 échantillons par jour à Brazzaville et au moins une soixantaine à Pointe-Noire, augmentant l'efficacité du diagnostic et passant de 30 % à 97 % de personnes ayant accès à cette procédure.


Le Représentant de l'OMS en République du Congo, le Dr Lucien Manga, se félicite de ces avancées notables et souligne l'importance d'un bon système de dépistage.


En conclusion, la tuberculose, bien que persistante en République du Congo, n'est pas une maladie mortelle si elle est correctement traitée. La tuberculose peut être vaincue par le biais de programmes de sensibilisation, de dépistage précoce et de traitement adéquat.


Il est impératif que chaque individu prenne conscience de l'importance de se faire dépister, même en l'absence de symptômes évidents, et de suivre rigoureusement le traitement prescrit en cas de diagnostic positif. En investissant dans la prévention, le dépistage et le traitement de la tuberculose, nous pouvons contribuer à éradiquer cette maladie et à sauver des vies. La lutte contre la tuberculose nécessite l'engagement de tous, afin de créer un avenir où cette maladie n'est plus une menace pour la santé publique.


Vous souhaitez agir dès maintenant pour votre santé et celle de vos proches ? Téléchargez dès aujourd'hui l'application Synwell Santé et prenez rendez-vous avec un médecin en un clic !


Notre application vous offre un accès rapide et pratique à une équipe de professionnels de santé qualifiés, où que vous soyez. Ne laissez pas la tuberculose ou toute autre préoccupation médicale compromettre votre bien-être. Prenez le contrôle de votre santé dès maintenant avec Synwell Santé !


Rejoignez la communauté #plusjamaisseul 


Fb : @synwell_santé

Insta : @synwell_santé

LinkedIn : Synwell


0 commentaire

Kommentare


bottom of page